Comment protéger votre proche du démarchage à domicile ?

Publié le : 25 octobre 20214 mins de lecture

Les personnes âgées et les mineurs sont les cibles favorisées des vendeurs illégaux. En tant que proche ou assistant à domicile, vous pouvez les aider et les guider, notamment en leur rappelant les précautions à prendre lors d’un démarchage à domicile ou par téléphone.

Que prescrit la loi ?

Ces réglementations se trouvent dans un code de la consommation. Même si une personne a demandé au distributeur de venir à son domicile par un intermédiaire, ces textes s’appliquent également aux tickets de visite. Il s’agit de vendre des biens ou de fournir des services. Les déplacements des personnes âgées organisés dans la ville et les visites fréquentes des touristes lors de leur séjour dans les centres commerciaux sont également considérés comme démarchage. Évidemment, les commerçants qui se déplacent dans le village, comme les boulangers, les bouchers ou les agriculteurs, les industriels et les artisans qui vendent leurs produits, n’y sont pas liés. Certaines professions réglementées sont expulsées de la liste, notamment les professions paramédicales comme les kinésithérapeutes ou les infirmières. Leurs abus sont régis par leur déontologie et une fraude à la sécurité sociale.

N’ouvrez pas la porte aux étrangers

C’est sans doute le moyen le plus sûr de vous protéger des arnaques : n’ouvrez pas la porte à des personnes que vous ne savez pas, surtout lorsque vous êtes seul. Il n’y a aucune obligation de laisser entrer les démarcheurs. N’hésitez pas à ce terme de cliquer sur www.simonassocies.com et se renseigner auprès d’un avocat. Si vous souhaitez une aide professionnelle, il est mieux de vous faire accompagner par la personne en qui vous avez confiance. Il faut savoir que les agents professionnels présenteront une carte de visite avant la visite. Les mairies, les départements, et même les bailleurs sociaux ne mènent pas d’enquêtes ou de travaux par l’intermédiaire des entreprises. De plus, les cartes de visite professionnelles et la tenue vestimentaire ne suffisent pas à prouver l’identité et l’honnêteté du processus. Vous pouvez évaluer la qualité des visiteurs en appelant leur employeur.

Employer le droit de rétractation

Même après avoir conclu la vente en signant un contrat, vous n’avez pas pris d’engagement clair. Un Code de la consommation prévoit que vous pouvez le rétracter par courrier recommandé dans un délai de 14 jours avec avis de réception du contrat de logement tels que les devis, l’abonnement, la commande, et d’autres encore, ou de la livraison du produit. Assurez-vous que le contrat n’est pas rétroactif, sinon vous perdrez tout ou une partie du délai de rétractation. De plus, les démarcheurs en porte-à-porte ne peuvent recevoir aucun paiement, aucun chèque antidaté le jour de la vente, ni demander une pièce d’identité bancaire et l’autorisation de prélèvement avant le délai légal, soit 7 jours après la signature contractuelle.

Plan du site