Comment le droit international protège-t-il les droits de l’homme ?

Publié le : 25 octobre 20214 mins de lecture

Étant parmi les meilleurs médiateurs du monde, le Droit international valorise l’humanité. En effet, les injustices présentes dans la société font que plusieurs personnes en soient victimes. D’où, le bafouement des droits de l’homme. C’est face à cela que le Droit international agit. Mais comment se présente cette protection ?

Une reconnaissance internationale des Droits de l’homme

Il est à noter que le Droit rassemble des règles afin de faire régner la paix. Pour la loi, quand il n’y a pas de texte, il n’y a pas de sanctions. Ici, les droits de l’homme sont reconnus internationalement par des conventions. Ces dernières émanent de la volonté des États à s’associer, où des normes de conduites y sont prévues pour préserver ces droits.

Pour qu’il y ait obligation, il s’avère nécessaire de différencier les conventions :

  • D’une part, on a les traités ou les pactes qui insinuent que des États s’engagent par rapport aux textes en les insérant dans leur droit interne. Il y a obligation dès la ratification. Par contre, une simple signature n’engage pas une responsabilité ; et donc, aucune surveillance internationale. En fait, il est possible d’adopter une réserve selon la Convention de Vienne en 1979.
  • D’autre part, les simples déclarations ou les accords politiques n’expriment pas une obligation juridique. Alors, les efforts ne seront pas requis pour garantir les droits déclarés.
  • En bref, une obligation a comme conséquence la responsabilité.

La promotion des droits et libertés de l’homme par les Nations Unies

La naissance de la Charte des Nations Unies en 1945 à San Francisco a amélioré de nombreux points en Droit international ; plus précisément, en droits de l’homme. En effet, elle a apporté une amélioration au niveau mondial.

Adoption de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme

Reconnue depuis le 10 décembre 1948, elle émane de l’Assemblée Générale des Nations Unies et devient une source d’interprétation de plusieurs textes. Elle représente les droits civils, politiques, sociaux, économiques et culturels des hommes.

Mise en place d’une Cour Internationale de Justice

Prévue dans la Charte, elle a été effectuée en 1945, en guise de répression et de prévention face aux actes illicites qui contraignent les droits de l’homme. Tous ceux qui sont membres des Nations Unies en sont automatiquement concernés, car une violation de la loi vaut des punitions.

Le sens du Statut de la Cour Internationale de Justice

C’était en 1948 que ce Statut a été ratifié et publié. En effet, il contient les points essentiels sur la Cour en question. Dedans, on parle de :

– son organisation,

– sa compétence,

– toute procédure possible,

– l’arrêt de la Cour.

Lorsque l’humanité est primordiale, le Droit la protège par tous les moyens.

Plan du site