Comment réaliser une restructuration de société ?

Publié le : 25 octobre 20214 mins de lecture

La restructuration s’impose à toutes les entreprises qui trouvent des difficultés sur le plan humain, opérationnel ou financier. Ceci est aussi fait pour celles qui ne sont plus rentables et ne peuvent plus atteindre ses objectifs commerciaux. Cette solution est certainement nécessaire afin de permettre à ces dernières de continuer ses activités sous les meilleurs auspices.

Qu’entend-on par restructuration de société ?

Selon Simon Associés, il s’agit d’un terme qui désigne les opérations ou une façon générale qui visent à mettre en place une nouvelle organisation et une nouvelle structure. C’est le résultat du réaménagement d’un ou de plusieurs éléments constitutifs d’une société. Ceci peut concerner un espace urbain ou un secteur particulier ou encore une entreprise. Précisément, la restructuration intervient dans une situation où l’ensemble de l’organisation technique, commerciale ou financière d’une entreprise est devenu inadapté. Elle est parfois assimilée aux suppressions d’emplois.

Pourquoi faire une restructuration de société ?

La restructuration est indispensable lorsque les problèmes structurels compromettent la poursuite des activités d’une entreprise. Les difficultés peuvent être différentes. Il s’agit peut-être de facteurs conjoncturels qui affaiblissent les exploitations (pandémie, manifestation, grève…) ou les besoins en fonds de roulement sont trop élevés vis-à-vis aux liquidités disponibles. Peut-être aussi que l’offre ne correspond pas à la demande du marché ou que le chiffre d’affaires est moindre, parce que la demande est moins pressante. Dans ces cas, la restructuration de société est nécessaire. Il est important de préciser que cette procédure ne signifie pas que la société doit redémarrer à zéro. Ceci est la phase d’adaptation de cette dernière pour qu’elle puisse suivre sa voie d’exploitation.

Comment réaliser une restructuration de société ?

La phase d’éveil est la première étape de la restructuration. Ceci consiste à prendre conscience et comprendre le besoin de mutation pour la société, cela en constatant le déséquilibre entre l’environnement et la structure de celle-ci. Afin de réussir cette étape, il faut solliciter les prestations d’une personne externe, notamment le manager de transition. Ensuite, il faut passer par l’étape de l’annonce, cela concerne le départ du processus de changement à faire part aux salariés. La désintégration est une étape qui désigne la transition à proprement parler. Il s’agit de laisser la place à la nouvelle forme d’organisation et de détruire l’ancienne. Les dernières étapes de la restructuration d’entreprise sont la phase de reconstruction qui consiste à définir la mise en place des changements et la phase d’intégration qui concerne la consolidation des nouvelles racines de la société et les actions à réaliser dès que la première étape s’entérine.

Plan du site